Kiev, le débrief: aux portes du top 10

On retourne à Kiev encore une fois pour passer en revue ensemble les résultats de cette édition. Aujourd’hui, on explore les places de 11° à 15°, des Pays-Bas au Royaume-Uni en passant notamment par la France.

15° Royaume-Uni – 111 points

Lles fans et les bookmakers se sont enflammés pour le Royaume-Uni après les répétitions, plaçant le pays dans le top 5 pour beaucoup. Alors du coup, forcément, les britanniques sont déçus de cette 15° place, et pourtant, honnêtement, j’avais beaucoup de mal à voir le pays dans le top 10. Et puis une 15° place, pour le Royaume-Uni c’est énorme par rapport aux dernières années! Lucie doit ce classement honorable uniquement aux jurys, qui l’ont placé dans le top 10 avec 99 points. Sur ces 99 points, il y en a notamment 8 de l’Albanie, 10 de la Slovénie et surtout les 12 points australiens! Le jury français a donné 3 points à Lucie Jones. En revanche coté public, c’est beaucoup moins glorieux, avec une 20° place et 12 petits points, dont 11 viennent des pays « amis » anglophone (Irlande, Australie et Malte). Du coup au final, c’est 111 points qui permettent quand même au pays d’atteindre son meilleur résultat depuis 2011 et la 11° place de Blue. Le Royaume-Uni remonte la pente tout doucement, on verra l’an prochain si ça se confirme.

14° Azerbaïdjan – 120 points

Une grosse déception! Je voyais déjà l’Azerbaïdjan sur le podium, j’imaginais même une seconde victoire du pays du feu, mais non, Dihaj n’est ni dans le top 5, ni dans le top 10 ni même dans la première partie de tableau! L’Azerbaïdjan récolte 120 points, pour une 14° place au final. Coté jurys, le pays atteint la 12° place avec 78 points, coté public, Dihaj est 11° mais avec seulement 42 points. On notera chez les jurys que 32 des 78 points obtenus viennent de l’Est (ce qui est finalement assez peu par rapport à d’habitude). on notera aussi les 12 points portugais et italiens. Coté public par contre, les votes de copinages sont bien plus marqués puisque sur 42 points, 22 viennent de Moldavie et de Géorgie, auxquels on ajoute 10 points des habituels amis tchèques, ce qui nous laisse 10 points, partagés entre Saint-Marin, Slovénie et Monténégro. Bref, c’est pas très glorieux, je pense que passer juste après Salvador n’a pas été du tout avantageux pour Dihaj. Finalement, elle fait mieux que Dilira Kazimova et Samra, mais moins bien qu’Elnur en 2015, c’est le troisième pire score azéri à l’Eurovision.

13° Croatie – 128 points

64 points pour chaque personnalité du chanteur? Outre cette blague très moyenne, je me demande bien ce qui a pu passer par la tête des téléspectateurs pour avoir un tel engouement pour la Croatie, avec cette chanson kitsh et démodée, et cette mise-en-scène encore plus kitsh et à la limite du gênant… Parce que oui, sans le public, la Croatie se serait fait éliminé (13° chez les jurys en demie-finale) mais le soutient massif du public (104 points pour une 5° place en demie) aura été suffisant pour atteindre la finale. En finale rebelote, le jury n’a pas aimé, plaçant la Croatie 22°, avec 25 points (dont 6 des amis monténégrins), mais le public a adhéré, plaçant le pays 9° avec 103 points. Par contre, sur ces 103 points, merci aux voisins et amis habituels (Monténégro, Slovénie, Macédoine, Suisse, Albanie, Serbie, Autriche), qui ont à eux 7 attribué 58 points à Jacques (dont 12 de la Slovénie et 12 du Monténégro) et on peut éventuellement ajouter à cette liste d’amis l’Allemagne et l’Italie (même si les échanges de points ne sont pas non plus énorme tout les ans) qui ont donné à eux deux 14 points à la Croatie. Au final, ce soutient du public n’a pas été suffisant pour atteindre le top 10 mais la Croatie signe son meilleur résultat depuis 2006 et la 13° place de Severina.

12° France – 135 points

Juste après la finale, j’étais franchement déçu que la France n’atteigne pas le top 10, moi qui y croyais depuis le début. Maintenant, les jours sont passé et j’arrive à relativiser, une 12° place est un score honorable, un top 10 chez le public était, en 2015 encore totalement impensable pour la France; Alma n’a rien à se reprocher et rien à regretter, la délégation française a fait de son mieux, ça n’a juste pas marché autant qu’on l’espérait, après Amir. Mais imaginez si c’était Lisa Angell qui nous représentait en 2016 avec le score qu’elle a eu à Vienne: je suis certain que nous serions fous de joie! Edouardo Grassi doit continuer sur la même voie, il n’a pas trouvé encore LA chanson qui ramènera le concours à Paris mais je suis certain que la victoire est à porté de main dans les 5 années à venir! Étonnamment c’est le jury qui a ralenti la France (19° avec 45 points)…

Bref, si l’on regarde de plus près les résultats, on remarque que le charme à la française et l’utilisation de cliché ont beaucoup plus au public de l’Est. En effet, sur les 90 points du télé-vote, on peut en considérer au moins 60 qui viennent de pays dit « de l’Est » (dont les 12 points du public bulgare et les 8 points de l’Arménie), à l’Ouest ça a moins marché, la France n’a pas vraiment pu compter sur ses voisins (seulement 3 points de l’Espagne et de la Belgique, 2 de la Suisse, un seul coté italien). Chez les jurys, les votes sont répartis à peu près équitablement, les points viennent autant de l’Est que de l’Ouest, le score maximal de la France (6 points) a été attribués deux fois, par un pays de l’Ouest (Italie) et un pays de l’Est (Ukraine), ce qui prouve que les pas de l’Est peuvent voter pour la France!

Allez! On garde espoir pour les années à venir! Si l’on enlève Amir, Alma signe le meilleur score français depuis 2010 et Jessy Matador!

11° Pays-Bas – 150 points

C’était très prévisible mais les jurys ont ADORE les Pays-Bas alors que le public a été beaucoup plus modéré. Coté jury, les trois sœurs cartonnent avec une deuxième place en demie-finale et une 5° place en finale, avec 135 points, dont 4 de la France, mais surtout 12 de l’Autriche et de la Roumanie. Les points viennent d’un peu partout, aussi bien à l’Est qu’à l’Ouest. Coté télé-vote c’est beaucoup moins bien, le groupe n’est arrivé que 19° du public, avec 15 points, dont dix de la Belgique voisine. Les autres points sont espagnols (2), croate, danois et allemand (1 chacun). Il n’y a pas grand chose d’autre à dire, les trois filles n’auront rien à se reproché, elles ont été excellentes vocalement, et elle font aussi bien que Douwe Bob l’an dernier. Les Pays-Bas se sont qualifié 4 fois en 5 ans, ce qui était encore totalement inimaginable avant Anouk en 2013!

 

Publicités

Laissez votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s