Kiev, le débrief: le top 10!

On passe aux choses vraiment sérieuse dans notre débrief des résultats puisque l’on entre aujourd’hui dans le top 10, des places 6 à 10, avec un gorille, du Yodel et bien plus!

10° Norvège – 158 points

Agnete n’aura donc été qu’une parenthèse puisque la Norvège retourne à son habituel top 10. Et comme en 2014 et 2015 c’est les jurys qui ont permis au pays des fjords d’atteindre le top 10. Car en effet, le duo atteint une très belle 6° place chez les jurys avec 129 points contre une 15° place chez le public avec 100 points de moins. Chez les jurys, les points viennent d’un peu partout, les voisins n’ont pas été si généreux que ça avec la Norvège (même si 35 points viennent du Nord ou des baltiques), la Suède n’a d’ailleurs rien donné à leur meilleurs amis chez le jury. La Norvège reçoit notamment les 12 points de l’Allemagne, et les 7 points de la France. Coté public, le rayon de points est beaucoup plus resserré; sur 29 points, 23 viennent du Nord ou des pays baltes, les 6 autres venant d’Ukraine (1) et de Biélorussie (5). Mais ça n’empêche donc pas la Norvège d’atteindre le top 10, c’est le 4° en 5 ans. Encore une preuve s’il en fallait un autre que la musique moderne, jeune, et electro a sa place au concours. Ca manquait peut-être de punch pour le télé-vote mais c’est pas mal du tout!

9° Australie – 173 points

L’Australie est dans le top 10, mais c’est quand même le pire résultat du pays. Alors, c’est sûr que dit comme ça, ça en ferait baver plus d’un mais, l’Australie ne participe que pour la troisième fois et si on regarde les résultat de plus près on remarque bien vite que ce ne sont les jurys seuls qui ont permis à l’Australie d’atteindre le top 10, et même de ne pas se faire éliminer en demie. Car en demie-finale, le public n’a placé Isaiah que 15° sur 18 avec 21 points, alors que le jury l’a placé 2° avec 139 points. En finale, rebelote, le jury adore et place l’Australie dans le top 5, 4° avec 171 points, principalement venus du Nord de l’Europe (et 2 points de la France) mais le public a mis l’Australie avant-dernière, avec 2 petits points, venus du Danemark. Même l’Allemagne et l’Espagne ont fait mieux! Mais ça n’aura pas suffi pour sortir l’Australie du top 10. A vrai dire, c’était un peu prévisible mais pas à ce point! Bon, je ne doute pas que l’Australie va rebondir très vite. Ils pensent d’ailleurs à utiliser une grande séléction nationale l’an prochain, on verra si ça se fait ou pas. En tout cas le pays devrait probablement gagner dans les prochaines années.

8° Hongrie – 200 points

C’est une des bonnes surprises de cette année! J’ai toujours voulu voir la Hongrie dans le top 10, sans jamais vraiment y croire. Mais c’est fait, de l’émotion, une voix sans fautes, une mise-en-scène excellente et c’est gagné. La Hongrie nous a offert trois minutes magiques (même si assez clichés « Eurovision ») et a été récompensée. Enfin elle a plutôt été récompensée par le public qui l’a placé 2° en demie et 7° en finale parce que coté jurys, c’est pas mal mais pas non plus génial (7° en demie et 17° en finale). Coté jury, Joci Papai récolte 48 points (dont 12 de Croatie, 10 de Serbie, 8 d’Ukraine, les voisins). Coté public, même cas de figure, la Hongrie a plu un peu partout et a fait un cartons chez ses voisins du Sud (12 points de la Serbie et de la Croatie, 10 de la Roumanie + 2 points de la France), pour un total de 152 points. Preuve qu’il n’y a pas que la pop anglophone à la suédoise qui marche, l’authenticité et la tradition marchent aussi. Au final, c’est le troisième meilleur score hongrois à l’Eurovision après Friderika en 1994 (4°) et Adras Kallay-Saunders en 2014 (5°).

7° Roumanie – 282 points

Malheureusement, ce qui marche aussi à l’Eurovision, c’est ça, le Yodel mélangé au rap, des canons en argents et un décor enfantin. Alors oui, ça peut être dur à avaler mais il y aura toujours un certain public capable d’apprécier ce genre de propositions devant l’Eurovision, et certains ne viennent même juste pour ça, telle est la dure réalité de notre concours… Bref, la Roumanie a comme prévu cartonné chez le public (5° avec 224 points) mais le jury a placé le duo plus haut que ce que je pensais, avec une belle 15° place et 58 points (devant la France donc, rendez vous compte!). Au télé-vote, la Roumanie récolte des points d’un peu partout, pas seulement des amis habituels (avec quand même 12 points de la Moldavie, évidemment) mais aussi 12 points de l’Irlande. Au final, seuls 3 pays n’ont rien donné à la Roumanie au télé-vote (Monténégro, Macédoine et Géorgie). Au jury, les pays viennent quasiment tous de l’Est ou des Balkans sauf 14 (8 de l’Irlande, 5 de Malte, 1 des Pays-Bas), avec bien évidemment les 12 points du jury moldave. En demie, le jury aurait éliminé le duo, le plaçant 15° avec 26 points.

Au final, c’est le premier top 10 de la Roumanie depuis 2010 et c’est le 4° meilleur score du pays. En revanche, c’est la 3° qualification la moins évidente après 2009 (9° en demie) et 2008 (7° en demie), même si la 6° place peut être considérée comme une qualification facile.

6° Italie – 334 points

Tout le donnait largement vainqueur depuis très longtemps, et finalement, Francesco n’est même pas dans le top 5, que ce soit chez le jury ou chez le public. Passer à peine avant le Portugal n’a peut-être pas aider non-plus mais je pensais que l’inverse allait se produire (que le Portugal allait souffrir de l’Italie). Francesco n’a rien à se reprocher, il a mis le feu dans la salle mais c’est ainsi et il termine quand même à une très belle 6° place. Chez les jurys, l’Italie termine 7° avec 126 points, le pays est 6° chez le public avec 208 points. Au jury comme au télévote, l’Italie aura u compter sur ses soutiens de toujours, Malte et l’Albanie qui donnent en tout 48 points à l’Italie (12 au jury et au télé-vote dans chacun des deux pays) Ces 12 points sont les seuls reçus par l’Italie. Au public, l’Italie a aussi pu compter sur les voisins saint-marinais, slovènes, suisse et monténégrins et leurs 10 points chacun. En tout, la France donne 15 points à l’Italie (10 du jury, 5 du public). Au final, l’Italie a plu un peu partout, mais moins à l’Est et au Nord, plus à l’Ouest et au Sud. Finalement, Francesco réalise le troisième meilleur score italien depuis le retour du pays en 2011, il fait moins bien qu’Il Volo (3° en 2015) et Raphaël Gualazzi (2° en 2011) mais mieux que Nina Zilli (9° en 2012), Marco Megnoni (7° en 2013), Emma Marone (21° en 2014) et Francesca Michielin (16° l’an dernier).

Publicités

Laissez votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s