Retour sur… l’Australie

Un peu d’histoire

L’Australie participe à l’Eurovision depuis 2015. Cette année, l’Eurovision fête ses 60 ans et l’UER décide donc d’inviter le pays, grand amateur d’Eurovision, au Concours. Cette invitation ne devait être que d’un an, renouvelable que si le pays gagnait. Guy Sebastian, le représentant australien à Vienne n’a pas gagné mais l’UER décide d’inviter à nouveau le pays en 2016, puis en 2017. Une participation permanente de l’Australie est encore à trancher mais il semble très probable que le pays obtienne le droit de participer de façon permanente. En trois ans de participation, l’Australie s’applique et n’envoie que d’excellentes chansons, les efforts du pays sont récompensés par un top 10 tout les ans. En 2016, Dami Im est proche de l’exploit: elle remporte sa demie-finale et le vote du jury en finale mais le public ne la place que 4°, le rétrogradant à la 2° place, derrière l’Ukraine.

Depuis 2008

C’est impossible de comparer le niveau du pays avant et après 2008, puisqu’avant 2008, il n’y a pas de participation australienne. Donc parlons de son court parcours de trois ans. En 2015, l’Australie est qualifiée d’office pour la finale où Guy Sebastian termine 5°, avec les 12 points autrichiens et suédois, en 2016, on passe proche de la victoire, et en 2017, c’est la douche froide pour l’Australie. Isaiah n’est pas au point vocalement et se plante en live. Les jurys n’n tiennent pas compte en le plaçant 2° en demie et 4° en finale. Mais coté public, ça n epasse pas du tout, le pays termine 15° du télévote en demie-finale et avant-dernier en finale, avec 2 petits points. Au final, le soutien massif du jury lui permet de rester dans le top 10, il termine 9°.

L’Eurovision et l’Australie, plus de 30 ans d’amour

L’Australie ne participe que depuis 3 ans, mais l’histoire d’amour entre le pays et le concours débute il y a bien plus longtemps. En 1983, la télé publique, la SBS, diffuse pour la première fois l’Eurovision et le diffuse tout les ans en direct depuis, et ce malgré le décalage horaire. Jusqu’en 2000, les australiens ont droit aux commentaires de la BBC, puis de 2001 à 2011, des commentateurs commentent le concours depuis l’Australie. En 2012, le pays envoie une délégation à Bakou. En 2013, une vidéo commémorant les 30 ans de diffusion du concours en Australie est faite par la SBS et diffusée lors de la première demie-finale.

En 2014, les organisateurs danois donnent l’organisation de l’entracte de la seconde demie-finale à la SBS qui envoie Jessica Mauboy pour interpréter « Sea Of Flags » sur la scène de Copenhague.

 

Publicités

Laissez votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s