Retour sur… la Bosnie-Herzégovine

Un peu d’histoire

La Bosnie Herzégovine débute à l’Eurovision en 1993, après s’être qualifiée via la présélection des pays de l’Est utilisée cette année là, « Kvalifikacija za Millstreet ». Depuis, le pays a manqué le concours 6 fois: en 1998 et 2000 pour relégation, puis de 2013 à 2015 et en 2017 à causes des problèmes financiers de la chaîne publique bosnienne. Depuis l’instauration des demies-finales, la Bosnie s’est qualifié tout les ans, sauf en 2016. es débuts se font timides pour le pays mais la Bosnie connaît un certain age d’or de 2004 à 2011, avec 5 top 10 en 8 ans. Le point d’orgue du pays s’est fait en 2006 lorsque Hari Mata Hari termine 3° de la finale à Athènes.

Depuis 2008

Comme je viens de le dire, la Bosnie a connu un age d’or, après 2008 cet age d’or continue. Jusqu’à son premier retrait en 2013, la Bosnie s’était toujours retrouvé en finale, en atteignant le top 10 trois fois entre 2008 et 2012 (en 2008, 2009 et 2011). La crise touche ensuite la BHRT, la télévision bosnienne qui se retire pendant trois ans. En 2016, le pays arrive tant bien que mal à revenir grâce à des sponsors et une généreuse aide du manager de Deen, un membre du quatuor représentant le pays. Malheureusement pour la Bosnie (mais heureusement pour nos yeux et nos oreilles), le pays se fait éliminer pour la première fois de son histoire (11° en demie) et se retire en 2017. Pour l’instant, rien n’a été dit pour 2018 mais j’ai peu d’espoir de revoir le pays à Lisbonne…

Des débuts sous tension

En 1993, la Bosnie fraîchement indépendante participe pour la première fois à l’Eurovision. Le pays est représenté par le groupe Fazla et la chanson « Sva bol svijeta ». Mais la délégation bosnienne a bien faillit ne jamais monter sur la scène de Millstreet. En effet, en 1993, la Bosnie est au beau milieu d’une guerre sanglante avec la Serbie. Une grande partie du pays est occupé et la capitale, Sarajevo est encerclée par les serbes. La délégation bosnienne eût beaucoup de mal à s’envoler pour l’Irlande. Elle dut courir sur le tarmac de l’aéroport en évitant les balles des snipers serbes. Le chef d’orchestre n’a d’ailleurs pas pu partir. L’avion a du partir sans lui, il a été remplacé à l’Eurovision par le chef d’orchestre irlandais. « Sva bol svijeta » en bosnien ça veut dire « Toute la douleur du monde », un titre on ne peut plus approprié pour illustrer ces débuts bosnien. La délégation bosnienne a d’ailleurs suscité l’intérêt et la sympathie de la presse, des atres délégation et du public. Finalement, le pays termine 16°.

 

Laissez votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s