Retour sur… la Grèce

Un peu d’histoire

La Grèce a participé pour la première fois à l’Eurovision en 1974 et a raté 6 fois le concours depuis: en 1975, pour protester contre la participation de la Turquie, qui venait d’envahir Chypre, puis en 1982 et 1984 (pour une raison étonnante dont on va parler ensuite), en 1986 parce que le concours tombait le jour du Samedi Saint orthodoxe, en 1999 à cause de la relégation et en 2000 pour raisons financières. La Grèce a donc participé 38 fois et à connu un age d’or pendant 13 ans, de 2001 à 2013 où l’on retrouvait le pays tous les ans au moins dans le top 10, sauf en 2002, 2003 et 2012. C’est pendant cet age d’or que la Grèce a connu tous ses podiums, 4 au total: 3° en 2001, 2004 et 2008 et 1° en 2005, avec Helena Paparizou. Le pays s’est toujours qualifié en finale, sauf en 2016.

Depuis 2008

L’age d’or de la Grèce s’est poursuivit jusqu’au début des années 2010, jusqu’en 2013. La Grèce enchaînait alors les top 10 et on pensait revoir un concours à Athènes assez vite. Mais en 2014, une violente crise économique touche la Grèce qui abandonne sa télévision publique et adopte un autre télé-diffuseur: NERIT. Et c’est à partir de ce moment que le bateau grec a sombré dans les bas de classement. Ces 4 dernières années, la Grèce n’a pas fait mieux que la 19° place en finale (en 2015 et 2017) et l’an dernier ce qu’on croyait impossible est arrivé la Grèce s’est faite éliminer en demie-finale avec le groupe Argo. Aujourd’hui on revoit mal un Eurovision à Athènes avant plusieurs années…

Pas de bonne chanson? Pas d’Eurovision

C’est ce qui semble avoir été la logique de la Grèce en 1982 et en 1984. En 1982, la télévision grecque avait choisit Themis Adamantidis et la chanson « Sarantapente kopelies » pour aller chanter à Harrogate mais la Ministre de la Culture, Melina Mercouri qui a écouté la chanson, l’a trouvé très mauvaise, tellement mauvaise qu’elle aurait pu donner une mauvaise image de la Grèce à l’international. Elle décida donc tout simplement, et toute seul, d’un retrait de la Grèce, à l’immense déception du chanteur.

En 1984, peut-être pour éviter une nouvelle fausse joie à un artiste, la télévision grecque décida de se retirer du concours à la dernière minute, n’ayant pas trouvé de chanson convenable.

Laissez votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s