Retour sur… la Lituanie

Un peu d’histoire

La Lituanie participe pour la première fois à l’Eurovision en 1994 et a manqué 6 fois le concours depuis. Après un début foireux en 1994 avec un « nul point » et une dernière place, le pays se retire pendant 4 ans, revient en 1999 mais se fait reléguer pour 2000 puis se fait à nouveau reléguer pour 2003. Au concours, la Lituanie n’a jamais réellement brillé: le pays a même terminé deux fois dernier: en 1994 avec 0 point puis en demie-finale en 2005. A contrario, la Lituanie s’est retrouvé deux fois dans le top 10: avec Donny Montell en 2016 (9°) et en 2006 avec les LT United qui clamaient être les vainqueurs de l’Eurovision mais qui ont finalement terminé 6°, le meilleur score lituanien.

Depuis 2008

Ces dix dernières années, la Lituanie a manqué la finale 4 fois (en 2008, 2010, 2014 et 2017) et s’est donc qualifié 6 fois. Ces 6 qualifications se sont la plupart du temps soldé par des fins de classement en finale. Le seul qui a réussi a dépasser la 15° place pour la Lituanie après les LT United c’est Donny Montell qui a fini 14° à Bakou avec « Love Is Blind » et 9° à Stockholm avec « I’ve Been Waiting For This Night ». La Lituanie s’encroute un peu, soit dans des suédoiseries faciles, soit des choses très étranges… Le pays est le seul des pays baltes à n’avoir encore jamais remporté le grand prix et on a honnêtement du mal à voir un Eurovision à Vilnius dans les prochaines années…

L’Eurovizijos: le supplice musical de trois mois!

La Lituanie a SA séléction nationale mythique, l’Eurovizijos. Cette séléction est connue spour être la plus longue de toutes, avec sa durée de pas moins de trois mois. Les règles sont parfois totalement incompréhensible et changent en cours de route au gré de la LRT. La formule change également au fil des ans, parfois les artistes ont leur chanson, des fois ils en ont pas, d’autres fois ils se battent pour une chanson, bref c’est le bordel. Et évidemment, 3 mois d’émissions, il faut un nombre conséquent de chansons, alors parfois il y a des perles, même si les lituaniens ne font pas toujours le bon choix, comme cette année quand Fusedmarc a gagné au nez à la barbe de deux bombes: Greta Zazza et Aisté (et de nombreuses autres très bonnes chansons quand j’y repense).

Il y a aussi évidement PLEIIIIN de chansons sans aucun intérêt et il y a des trucs qu’on ne comprend totalement pas. Exemple: Rugilė Daujotaitė qui est parti très très loin dans son délire écolo-folko-médiévo-sorcier avec son déguisement de druide et une chanson éléctro-alternatif bien étrange… N’empêche qu’elle y croit à fond, ça se voit!

Laissez votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s