Retour sur… la Roumanie

Un peu d’histoire

La Roumanie a voulu participer pour la première fois à l’Eurovision en 1993 mais a été éliminée lors de la pré-séléction des pays de l’Est (vous commencez à connaître la chanson si vous avez suivi les articles depuis le début) et n’est donc monté sur la scène du concours qu’en 1994 mais le pays se fait reléguer dès l’année suivante. En 1996, le pays se fait à nouveau éliminer lors de la pré-séléction radio puis se fait encore reléguer trois fois: en 1997, 1999 et 2001. Le pays s’est ensuite fait disqualifié en 2016 (on y revient plus tard).

Le moins bon résultat du pays est une 22°, atteinte en 1998. Les choses se sont ensuite bien améliorées pour le pays, qui ne sait jamais fait éliminé en demie-finale, a gagné la demie-finale de 2005 et fini deux fois 3° en finale: en 2010 avec Paula Selling & Ovi et en 2005, avec Luminița Anghel & Sistem en 2005:

Depuis 2008

A partir de 2002, le pays a subitement repris du poil de la bête au concours, de 2002 à 2006, le pays a termine 4 fois dans le top 10 (2002, 2003, 2005 et 2006), on croyait alors qu’un Eurovision à Bucarest allait arriver très vite mais non, à partir de 2007, ça s’est calmé, le pays n’a connu « que » deux autres top 10 : en 2010 (3°) et 2017 (7°). A part ça le pays s’est toujours qualifié facilement, pour finir à des place moyennes, parfois pas loin du top 10, souvent porté par le télé-vote mais pas assez pour mener le pays à la victoire. Et puis la télé roumaine n’a plus beaucoup d’argent, organiser le concours serait donc trèèès compliqué…

Trois minutes de silence

En 2016, la Rouma,ie choisit lors de sa traditionnelle séléction nationale, la Selectia Notionala, Ovidiu Anton avec sa chanson « Moment Of Silence ». Celui-ci avait déjà tenté de nombreuses fois par le passé de représenter la Roumanie, sans succès, il est alors très heureux et honoré d’enfin pouvoir monter sur la scène de l’Eurovision, à Stockholm.

MAIS, mais, mais, l’argent est venu gâcher la fête. En effet, quelques semaines avant les premières répétitions, l’UER a pris une décision qui a mis tout le monde sur le c**, exclure la Roumanie! En effet, le diffuseur roumain, la TVR avait une dette de plus de 16 millions d’euros auprès de l’UER. Ce fut la première et pour l’instant seule fois qu’un âys se fit exclure pour motif financier, aussi près de l’Eurovision.

Cette décision n’est pas bien passé du tout chez les fans et Ovidiu ne veut aujourd’hui plus entendre parler de l’Eurovision. En revanche, on peut y voir du bien car avec cette chanson, la Roumanie risquait fort de se faire éliminer en demie-finale pour la première fois…

Laissez votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s