Retour… la Slovaquie

Un peu d’histoire

La Slovaquie a voulu participer à l’Eurovision en 1993 et a donc du passé par la pre-séléction des pays de l’Est utilisée en 1993 uniquement. Seuls les 3 premiers pays des 7 participants pouvaient aller à l’Eurovision et la Slovaquie a terminé 4°, à seulement 1 points de de la qualification et a donc du attendre 1994 pour faire ses débuts. Dans les années 90 le pays enchaîne les mauvais classements et se fait reléguer à chaque fois et donc manque le concours en 1995, 1997 et 1999. En 2000, le pays décide de ne pas revenir et boude le concours jusqu’en 2009, année d’un court retour de 4 ans. La Slovaquie se retire ensuite en 2013, faute de motivation et de moyens financiers, pour ne jamais revenir ensuite (pour l’instant).

Le pays a donc participé 7 fois au total. Son pire résultat est la dernière place de Max Jason Mai en demie à Bakou, son meilleure résultat est la 180 place de Marcel Palonder, en 1996 avec cette jolie balade:

Depuis 2008

La Slovaquie a marqué son grand retour en 2009, pour échouer pendant quatre ans en demie-finale. En 2012 le pays termine dernier, ce qui démotive la RTVS, la télé slovaque déjà pas mal à court d’argent, qui se retire. On pensait pourtant que la Slovaquie allait se qualifier en 2010 et 2011 mais non, ce fut l’échec à chaque fois. La Slovaquie ne participe plus depuis 5 ans maintenant, on ne s’attend pas à un retour en 2017 mais la télé slovaque n’a encore rien affirmé et qui, en 2015 s’attendait à un retour tchèque? Donc il reste un espoir. Très petit certes mais un espoir quand même!

Finalement, depuis 2009, le meilleur score slovaque est la 13° place du duo Twiins avec « I’m Still Alive » en 2011:

Kristina: favorite déchue

En 2010, Kristina Pelakova remporte largement la longue séléction slovaque avec la chanson « Horehronie ». En Slovaquie comme chez les fans le succès est immédiat! Là bas, le finale est un carton d’audience et est même rediffusée plusieurs fois et la chanson rencontre beaucoup de succès. Chez les fans, la chanson fait largement partie de favorites pour se qualifier et est considérée comme une outsider à la victoire mais lors de la première demie-finale, malgré une bonne prestation, la Slovaquie ne convainc ni le public, ni le jury et termine avant-dernière de sa demie avec seulement 24 points…

Oui, être favori ne veut rien dire, personne ne peux jamais être sûr de la qualification!

Laissez votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s