Retour sur… la Suisse

Un peu d’histoire

La Suisse participe à l’Eurovision depuis sa toute première édition, qu’elle a d’ailleurs organisé et remporté, en 1956. Le pays n’a jamais voulu se retirer mais a été relégué 4 fois: en 1995, 1999, 2001 et 2003. Pour resté dans les mauvais résultats, la Suisse a également terminé dernière en finale 5 fois: en 1964, 1967, 1974, 1998, et 2011. Nos voisins ont également terminé 4 fois derniers en demie: en 2004, 2010, 2015 et 2016. A contrario, la république helvétique a aussi réussi 8 fois à grimper sur le podium: 3° en 1961, 1982 et 1993, 2° en 1958, 1963,et 1986, et bien sûr 1° en 1956 avec Lys Assia et 1988 avec Céline Dion!

Depuis 2008

La Suisse a commencé à bien souffrir vers la fin des années 90, l’arrivée des demies en 2004 n’a rien arrangé, au contraire, pour le pays qui a connu son dernier top 10 en 2005. Si l’on commence à l’arrivée des deux demie-finales en 2008, la Suisse c’est 8 éliminations en 10 ans, dont 3 dernières places (en 2010, 2015 et 2016). Et encore, sur les deux qualifications suisse, une s’est soldée par une dernière place en finale (2011). La deuxième et dernière pour l’instant, c’était en 2014 avec Sebalter qui a fini 13° (avec le soutien du public qui l’a placé 8°).

Mais globalement, la Suisse ne fait as non plus beaucoup d’efforts. Cette année ils avaient une excellente chanson et une chanteuse excellente aussi mais les suisses ont tout planté avec la mise-en-scène. Du coup, les audiences sont en chute libre mais la Suisse a décidé de réagir pour 2018 en réformant sa séléction nationale, on verra bien si c’est suffisant…

La couronne controversée de Lys Assia

En 1956, la Suisse organise le premier Eurovision et l’emporte avec Lys Assia et la chanson « Refrain », la chanteuse aujourd’hui nonagénaire est donc la première de plus de 60 vainqueurs de l’Eurovision et est considérée par les fans et toute la sphère « Eurovision » comme une légende, elle était là bien avant la plupart des fans et continue encore aujourd’hui de donner son avis sur les chansons participantes et fait de nombreuses apparitions lors des concours.

Bref, elle semble être la reine incontesté et vénérée, mais beaucoup se demandent si la Suisse a remporté son titre de manière très « légale ». En effet, en 1956, le système de vote était bien différent d’aujourd’hui: chaque pays avait un jury de deux personne qui attribuait un point à sa chanson favorite et surtout, chaque jury pouvait voter pour son propre pays et les votes complet n’ont jamais été dévoilés… Chaque pays… sauf le Luxembourg qui n’a pas pu envoyer de jury sur place et à donc laisser le jury suisse voter pour le compte du jury luxembourgeois. Et là vous voyez le problème, beaucoup supposent que chaque jury à en fait donné sa voie à son propre pays mais, comme le jury du Luxembourg était en fait le jury suisse, de nationalité suisse et probablement voulant voir son pays gagner, ceux-ci ont donc pu voter 4 fois pour la Suisse: sur le compte de la Suisse et sur le compte du Luxembourg…

Dès l’année suivante, il devint interdit de voter pour son propre pays et le vote est devenu part intégrante du spectacle, ce qui ne fait que confirmer les soupçons de tricheries des jurys qui n’auraient pas vraiment été impartiaux… Mais bon, les bulettins de vote ont été brûlés, on ne saura donc jamais si c’est vrai…

 

Laissez votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s