Retour sur… l’Ukraine

Un peu d’histoire

L’Ukraine débute l’aventure eurovisionnesque en 2003 et s’est retiré une fois depuis: en 2015. Le pays est alors en pleine guerre avec la Russie, traverse une dure crise économique et politique et a donc autre chose à faire que de s’occuper d’une participation à l’Eurovision. L’Ukraine a donc participé 14 fois, son pire score est la 24° place des O.Torvald cette année mais l’Ukraine c’est aussi et surtout 5 podiums, dont 2 victoires: 3° en 2013, 2° en 2007 et 2008, premier en 2016 avec Jamala et avant cela, en 2004 avec Ruslana et « Wild Dances » qui, grâce à l’élargissement du nombre de participant, a battu le record de points de l’époque.

Depuis 2008

L’Ukraine a fait un très bon départ puis a tout simplement continué sur sa belle lancée. Ces 10 dernières années, le pays n’a manqué le top 10 que 3 fois en 9 participations (en 2009, 2012 et 2017). L’Ukraine excelle particulièrement, et ce de manière régulière, c’est le seul pays de l’Est a avoir remporté le concours deux fois, et ce malgré la crise politique qu’il traverse. Le pays est le pro des mises-en-scène, et réussi donc toujours a finir assez haut, même avec parfois des chansons sans grand intérêt.

Bon, cette année, l’Ukraine a vraiment été mise à sec par l’organisation trèèèèèès compliquée du concours et s’est bien relâchée. On ne devrait pas revoir l’Ukraine gagner avant un bon moment mais nul doute que l’Ukraine sera de retour dans le top 10 très vite!

Le raffinement à l’ukrainienne…

Comme je vient de le dire, si on parle de mise-en-scène, l’Ukraine est clairement LE pays pro en la matière, souvent, la mise-en-scène permet au pays de grappiller quelques places au classement. Quelque fois c’est un peu kitsh: on se souviendra du rocher en plastique et du géant de Zlata Ognevich ou encore de la roue de hamster géante de Mariya Yaremchuck mais l’histoire se souviendra longtemps de Svetlana Loboda à Moscou en 2009.

La belle blonde voulait faire de sa prestation un grand show et a dépensé 80 000€ pour se faire. Elle a même du mettre son appartement à Kiev en hypothèque. Et avec ces 80 000€, elle a pas fait dans la dentelle, elle a même totalement craqué! Sur scène, elle s’est faite accompagné de 2 choristes perchées sur des échardes, toutes vêtues d’argent, des pieds jusqu’aux cheveux. Et ce n’est pas tout, on a aussi trouvé trois gladiateurs bien foutus trèèèèès légèrement vêtus mais aussi trois grosses roues (allez donc bien savoir à quoi ça sert!), une batterie et deux énormes drapeaux ukrainiens! Quand à Svetlana, elle déborde d’énergie, fait des grands écarts couru un peu partout, s’est transformé en batteuse hystérique, le tout vêtue très légèrement, et en chantant impeccablement, il faut le reconnaître.

Bref, tout ça aura donc coté à peu près 50 SMIC pour finalement une 12° place, et un des moins bon scores ukrainiens…

Laissez votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s